vendredi 20 février 2015

Du 15 au 21 Mars 2015 : "Agir pour une culture de Paix" 5 rencontres avec notre association partenaire israëlienne SADAKA REUT

 

SADAKA REUT ("Amitié" en arabe et en hébreu) a pour objectif de rapprocher Juifs et Arabes d'Israël dans le but d'y construire une société civile fondée sur l'égalité, la tolérance, le multiculturalisme et le respect des droits humains.

Pour l'association, les jeunes sont le socle d'une paix durable à venir.

Ils sont invités à des rencontres interculturelles, des ateliers, des camps d’été et une formation à la résolution de conflits. Depuis sa création, SADAKA REUT a touché plus de 5000 jeunes. En 2014, 500 jeunes de 14 à 18 ans issus d’écoles arabes et juives ont participé aux activités de SADAKA REUT.

 

Bahira et Nitsan, deux jeunes femmes, l'une arabe, l'autre juive, sont accueillies du 16 au 21 Mars en Gironde pour témoigner de leur travail de volontaires fortement engagées dans le projet de leur association. En effet, chacun(e) des volontaires de l'association a aussi pour mission de travailler auprès de sa communauté. 

L'originalité de la démarche réside dans la vie en commun proposée aux volontaires. Pendant un an, jeunes arabes palestiniens et juifs partagent certes leurs repas mais aussi leurs énergies et leurs questionnements.

Bahira et Nitsan iront à la rencontre de différents publics durant toute la semaine : lycéens, étudiants et jeunes adultes, équipes jeunes du CCFD Terre Solidaire, Scouts et Guides de France, mouvements et services d’Église, associations de la société civile, réseaux de solidarité internationale, radios et journaux, etc.

La délégation du CCFD - Terre Solidaire de Gironde vous propose 5 rendez-vous organisés par ses équipes pour rencontrer Bahira et Nitsan et échanger avec elles :

 

+ Dimanche 15 : à 15h00 à Bordeaux Bastide 64 rue de Dijon

 

+ Mardi 17 : à 20h30 à Mérignac, salle des Ardillos 105 Av de l'Yser

 

+ Mercredi 18 : à 20h30 à Lormont, salle Guérin angle rue des gravières et avenue de la libération (entrée par rue Hermitage Ste Catherine)

 

+ Jeudi 19 : à 20h30 à  Pauillac, foyer paroissial

   

 

+ Vendredi 20 : de 19h à 21h30 à Villenave d'Ornon,

salle St Delphin, route de Toulouse       

 

Nous vous attendons nombreux.                                                                          

mardi 17 février 2015

Billet d'humeur du Président de la délégation 33 : Où est le scandale ?

Ce billet a été diffusé sur RCF le 6 février 2015.


24 avril 2013 : Un immeuble, le Rana Plaza, qui abritait plusieurs usines textiles, s’effondre au Bengla Desh. 1130 personnes y trouvent la mort. Des milliers d’autres sont handicapées à vie. Dans les décombres sont retrouvées des étiquettes de grandes marques de vêtements européennes et françaises.


6 novembre 2013 : Une proposition de loi est déposée par un groupe de députés pour imposer aux grandes entreprises un « devoir de vigilance » vis-à-vis de leurs filiales et sous-traitants à l’étranger, et permettre l’accès des victimes à la réparation.


L’examen de la proposition de loi par le parlement est prévu pour le 29 janvier 2015. Mais le 21 janvier, les députés socialistes envoient un mauvais signal, en commission des lois : ils rejettent le texte dont ils sont eux-mêmes auteurs !


24 janvier : Un sondage commandé par le Forum Citoyen pour la Responsabilité Sociale des Entreprises (dont le CCFD Terre Solidaire est membre) révèle que 9 français sur 10 estiment que les marques qui faisaient fabriquer leurs vêtements dans les usines du Rana Plaza, devraient être obligées d’indemniser leurs victimes. Egalement, 3 français sur 4 pensent que les multinationales françaises devraient être tenues responsables devant la justice des accidents graves provoqués par leurs filiales et sous- traitants.


Dans le même temps, plus de 135000 français signent la pétition intitulée « Rana Plaza, Bhopal, Erika : halte à l’impunité des multinationales ! »


29 janvier : A l’Assemblée Nationale, l’examen de la loi tourne court. Les députés PS ont suivi la consigne du gouvernement en votant un renvoi du texte en commission. Le CCFD Terre Solidaire et ses partenaires déplorent cette décision d’abandonner un texte préparé depuis 24 mois contre la promesse d’un autre dont la portée est plus qu’incertaine ! On a préféré ne pas froisser les grandes entreprises plutôt qu’honorer nos engagements internationaux, et ce, malgré le soutien de l’opinion publique française !


Où est le scandale ?

 

Michel Dorémus

Président CCFD33

lundi 16 février 2015

A Saint André de Cubzac : quand foi et écologie se rencontrent...

Chaque année la délégation de Gironde du CCFD - Terre Solidaire invite une paroisse du diocèse à entrer dans son cheminement de Carême. Ainsi, le Père Gérard Faure et la communauté paroissiale de St André de Cubzac accueillent la délégation 33 le dimanche prochain 22 février dès 9h30 autour du thème : Foi et écologie.

 

A partir de 9h30 :

un temps de présentation du CCFD - Terre Solidaire,

un temps de réflexion et d’échange à partir de textes importants de l’Eglise, de la  Bible et de l'Evangile sur le thème foi et écologie,

un temps de célébration,

un temps de témoignage,

vers 12h15, un temps de solidarité autour d’une soupe chaude pour poursuivre l’échange.

  

Le Carême, temps de jeûne, de prière et de partage, temps de conversion est propice à une réflexion sur les enjeux écologiques. Comment mettre un terme aux excès, aux gaspillages, à la destruction de nos ressources naturelles, à la fois pour protéger notre maison commune mais aussi ceux qui l'habitent avec nous et qui l'habiteront après nous? En quoi ces enjeux résonnent-ils avec le cheminement personnel et collectif que chacun est amené à faire pendant ces 40 jours ?

En cette année 2015 où la France présidera en décembre la COP21 ( Conférence annuelle des nations Unies sur les changements climatiques), événement majeur dans la lutte mondiale contre le changement climatique, la pensée de l'Eglise nous apporte des clés de discernement et nous aide à transformer nos modes de vie, pour trouver un équilibre harmonieux entre l'humanité et le reste de la Création, en respectant la dignité de chaque être humain.








lundi 2 février 2015

L'équipe de Bourg sur Gironde s'investit dans le 7ème Festival International du Film des Droits de l'Homme


Au bord du mondeCe festival est solidement implanté en Gironde depuis 7 ans. Après 2 ans de pause à St André de Cubzac, il  a revu le jour le 16 Janvier dernier grâce au soutien de la mairie et du cinéma Le Magic. Le collectif d'organisation dont le CCFD Terre Solidaire est membre avait choisi de présenter le film "Au bord du monde "documentaire sur les sans-abris à Paris. Deux séances pour les scolaires ont permis à des élèves de 3ème d'une part et à des lycéens d'autre part  de dialoguer à l'issue des 2 séances avec des travailleurs sociaux de Bordeaux.
En soirée, Bernard Basson de l'association "Le lien" à Libourne et Michel Blanchard ancien Directeur du CAIO (service social des Sans Domicile Fixe à Bordeaux) et Secrétaire général de l'Observatoire de la Précarité et de la Pauvreté en Gironde ont permis lors du débat avec la salle, de mieux comprendre les mécanismes qui conduisent à la rue, d'infléchir le regard que l'on peut porter sur ces hommes et femmes et aussi d'interroger notre société. Le film a réuni 150 personnes. Un verre de l'Amitié offert par la municipalité a clôturé cette soirée.L'union de plusieurs associations a permis de mener à bien ce projet.Les bases sont posées pour l'an prochain.  

Sorti en salle en janvier 2014, le film de Klaus Drexel n'a reçu que des éloges. Il a été soutenu par un certain nombre d'associations caritatives dont le Secours Catholique.“ Nous soutenons le film « Au bord du monde », pour la dignité et la parole qu'il donne aux sans-abri. Ce film ose le plus bel écrin de beauté pour ces âmes éprouvées et pose un regard sur une société qui ne parvient pas à les protéger."