vendredi 16 mars 2018

Venue du partenaire à Libourne

Mohamed Abdoulaye NIANG était à Libourne ce mardi 13 mars 2018.


Le partenaire malien du CCFD-Terre Solidaire a rencontré des bénévoles des équipes de Libourne et Ste Foy-la-Grande autour d'un repas partagé ; nous avons eu la joie d'accueillir des paroissiens de l'ensemble pastoral engagés depuis longtemps dans le soutien au développement auprès du CCFD ou d'autres ONG qui œuvrent aussi en Afrique.


Mohamed est salarié du GRDR-Migrations-Citoyenneté-Développement dont le siège est à Bamako.
Ce Groupe de Recherche et de Réalisation pour le Développement Rural (GRDR) est une association internationale de droit français fondée en 1969 avec la communauté malienne de France ; son territoire d'intervention est très vaste : le Mali, la Mauritanie, la Casamance, le Sénégal, la Guinée Bissau.


Mohamed nous a présenté les caractéristiques du Mali, 2 fois plus grand que la France enclavé entre 8 pays, désertique pour les 2/3 de sa superficie.
Par sa position centrale, c'est un lieu de passage pour les migrants en route pour les côtes du Maghreb et lieu d'accueil traditionnel pour les sénégalais, ivoiriens, nigériens et burkinabés qui y ont apporté leurs compétences.De leur côté, les maliens ont migré vers l'Europe et particulièrement la France qui a le plus fort pourcentage de maliens de toute l'Europe. Cette diaspora est très active pour le développement du Mali : sa contribution est supérieure à l'aide au développement reçue par le Mali.Pour Mohamed, les migrants tissent le monde de demain et il est nécessaire d'accueillir l'étranger comme un ami, de lui permettre d'enrichir le pays d’accueil par son travail et ses compétences et de lui laisser la possibilité de revenir au pays ou de s'installer dans le pays d'accueil.
L'éducation des enfants et la promotion économique et sociale des femmes sont aussi des sujets très importants ; l'agriculture familiale est soutenue par le GRDR car l'auto-suffisance alimentaire n'est pas atteinte et le risque d’accaparement des terres est présent.Il nous a aussi parlé des risques liés aux forces terroristes qui occupent le nord et le centre du pays.
Nous avons remercié Mohamed pour son érudition et  son professionnalisme mais aussi pour son humanité et sa disponibilité pour répondre à toutes nos questions.
Nous avons vécu un beau moment d'humanité qui nous a renforcé dans notre engagement pour tisser une terre solidaire, thème du carême 2018.

mardi 21 mars 2017

Un appel aux urnes sur les quais ce samedi 18 mars 2017

Un appel aux urnes sur les quais ce samedi 18 mars 2017




En se promenant sur les quais hier après-midi, les flâneurs ont pu voir un étrange spectacle sur le parvis de la maison éco-citoyenne: un attroupement autour d'un espace où trônaient trois isoloirs et une urne dans laquelle les citoyens étaient invités à déposer leur bulletin. Que se passait-il donc sur les quais à quelques semaines de l'élection présidentielle suivie des législatives ?








Maxime, membre d'une des 4 organisations qui ont mis en place cet évènement à Bordeaux, nous a expliqué que des manifestations similaires se déroulaient en même temps dans 19 grandes villes de France. En cette année électorale, Oxfam, le CCFD-Terre Solidaire, Peuples Solidaires-ActionAid et le Secours Catholique Caritas France portent ensemble une campagne intitulée Prenons le parti de la solidarité. Ces 4 organisations se mobilisent pour sensibiliser les citoyens et interpeller les candidats sur les questions de solidarité. La campagne Prenons le parti de la solidarité consiste à soutenir 15 propositions pour une France solidaire dans le monde en 2017, et de faire en sorte que les candidats aux élections présidentielles et législatives s'engagent à porter à leur tour ces propositions afin que le législateur fasse évoluer les lois. Une mobilisation qui porte ses fruits, comme le rappelle Bruno du CCFD - Terre solidaire, « En 2012, nous avions rencontré 450 candidats au plan national, et parmi ceux qui avaient signé les engagements proposés, 77 ont été élus. Cela a certainement pesé dans la balance au moment de voter la loi sur le reporting public des multinationales, améliorant ainsi la transparence en matière de finance internationale. »


Ce sont ces propositions concernant la justice fiscale, le respect des droits humains, la justice climatique et la souveraineté alimentaire que les passants pouvaient découvrir dans les 3 espaces thématiques installés de manière à la fois ludique et pédagogique. Ils étaient alors invités à déposer dans l'urne un bulletin d'interpellation des politiques sur ces sujets.


Intrigués au départ mais finalement, pour un grand nombre, très concernés par les propositions de ce parti sans candidat, ils furent nombreux à participer au vote. Les bulletins vont être rassemblés et envoyés aux candidats – les vrais - afin de montrer que les citoyens français sont loin d'être indifférents quand il s'agit de justice et de solidarité.


Vous pouvez retrouver ces 15 propositions sur : www.solidarite2017.org

La venue du partenaire Reginaldo Carreto Vasquez (Guatemala)



mardi 7 mars 2017

Entrée en Carême 2017

Entrée en Carême à Bourg




Samedi 4 mars, 70 personnes ont pris la route de Bourg sur Gironde à l'invitation du Mouvement Chrétien des Retraités et du CCFD-Terre Solidaire pour vivre ensemble l'entrée en Carême.

Le CCFD-Terre Solidaire nous demande d"'écouter la clameur du monde pour la transformer en espérance" en lien avec la campagne de plaidoyer qui nous engage à "prendre le parti de la solidarité".

 Pour la première fois, nous étions conviés à réserver la journée pour vivre cette entrée en carême et faire une "pause au cœur du monde" en cheminant dans les rues, parcs et au bord de la Dordogne.






 
La prière "Regarde, tu as 1001 raisons d'espérer" a ouvert la journée et nous a envoyés à la rencontre de cette commune de 2200 âmes.

Une approche historique, culturelle et économique nous a ouverts aux atouts et préoccupations des habitants, des élus et des associations ; l'évangile de Marc (le paralysé qu'on amène à Jésus en découvrant le toit de la maison) a été médité en groupe à l'église saint Géronce.






Après le repas partagé dans la salle municipale du Chais du Portier, où Monseigneur Ricard nous avait rejoints, nous avons transformé ces cris du monde et ces signes d'espérance pour réaliser un Arbre de Vie proposé par le CCFD.












 



Nos résolutions personnelles de carême, collées à l'entrée de l'église, ont accueilli les paroissiens venus nous retrouver pour cette messe anticipée présidée par Monseigneur Jean-Pierre Ricard concélébrée avec le du curé de Bourg sur Gironde, de l'Aumônier du MCR, du prêtre accompagnateur du CCFD et du diacre de la Mission de France membre du CCFD.


Les cris du monde sont devenus des feuilles mortes froissées au pied de l'arbre et les signes d'espérance ont garni les branches sous la forme de feuilles, fruits, oiseaux et papillons.

 


 






 









Monseigneur Ricard a insisté dans son homélie sur la place à donner dans nos vies à la solidarité internationale, indissociablement lié à tout engagement au service du frère.




Pour les participants, la journée a déjà porté des fruits : écoute, partage, bonheur de vivre cette journée avec un autre mouvement de la collégialité, envie de renouveler l'expérience pour le prochain carême.